Espace Hamelin

17, rue de l’Amiral Hamelin - 75116 Paris

Une forte mobilisation de l’ACN au FIC2016

Position de l’ACN sur la proposition de règlement sur le Centre européen de compétences industrielles, technologiques et de recherche en matière de cybersécurité (ECCC) - COM(2018)630
Avec plus de 15 membres exposants, l’ACN (Alliance pour la Confiance Numérique), partenaire du FIC et co-financeur du cocktail de gala, était très bien représenté au FIC 2016 avec Airbus Defense & Space Cybersecurity, Amossys, Atos, ATT, Bertin IT, Cap Gemini Sogeti, CEA, CEIS, CS, Ercom, IBM, Imprimerie Nationale, Inria, Opentrust, Meito, Orange Cyberdefense, Thales.

Communique-de-presse-FIC-2016

Avec plus de 15 membres exposants, l’ACN (Alliance pour la Confiance Numérique), partenaire du FIC et co-financeur du cocktail de gala, était très bien représenté au FIC 2016 avec Airbus Defense & Space Cybersecurity, Amossys, Atos, ATT, Bertin IT, Cap Gemini Sogeti, CEA, CEIS, CS, Ercom, IBM, Imprimerie Nationale, Inria, Opentrust, Meito, Orange Cyberdefense, Thales.
Les représentants de l’ACN ont également contribué à de nombreux débats et plus particulièrement :

Jean-Pierre Quémard, Président de l’ACN, a participé à la table ronde du mardi 26 janvier « Quelle souveraineté pour les données », aux côtés de Guillaume Blot (France Connect), Jean-Baptiste Carpentier (délégué interministériel à l’intelligence économique), Romain Galesne-Fontaine (Imprimerie Nationale) et Pierre Chastanet (EC DG Connect). Il a conclu son allocution en rappelant l’importance de la normalisation, la nécessité de l’établissement de plusieurs niveaux de sécurité et d’une bonne harmonisation au niveau européen.

Alexis Caurette, Directeur Conseil et Intégration en cybersécurité chez ATOS et vice-président de l’ACN en charge du groupe de travail Cybersécurité, a participé à un « FIC Talk » aux côtés de Philippe Blot ANSSI, pour faire un bilan et énoncer les perspectives du Plan Nouvelle France Industrielle Cybersécurité : Mise en place du Label France Cybersecurity, facilitation de l’accès à la commande publique, plateformes de R&D et de démonstration… A noter que les initiatives relatives au label France Cybersecurity et aux projets de plateformes ont été lancées dans le cadre du groupe de travail piloté par Alexis Caurette, l’ACN ayant pour l’occasion ouvert ses travaux à l’ensemble de l’industrie, des utilisateurs et acteurs étatiques.

Thierry Cornu, Directeur Technique Cybersécurité Industrielle chez Sogeti High Tech, a représenté l’ACN dans le cadre de l’atelier « L’usine du futur, quels risques » pour y évoquer l’usine 4.0, les risques et opportunités qu’elle fait émerger en termes de sécurité.

Stéfane Mouille, Directeur de la stratégie des applications mobiles Gemalto, a participé au titre de l’ACN, à la table ronde « Le marché Européen du numérique : Chimère ou réelle opportunité ? » aux cotés de Monsieur Pierre Chastanet, chef d’unité adjoint à DG CNECT et de Monsieur Patrick Guyonneau, délégué ministériel adjoint aux Industries de la Sécurité, du Ministère de l’Intérieur en France.

Jean-Pierre Quémard, aux côtés d’Alain Bouillé, président du CESIN et représentant du collège utilisateurs du label, Jean-Noël de Galzain, président d’Hexatrust pour le collège industriel, a introduit la cérémonie de remise de 28 nouveaux labels France Cybersecurity. Jean-Pierre Quémard a donné la parole aux récipiendaires et salué la richesse de l’offre française en cybersecurité représentée par les entreprises (start-up, PME et grandes entreprises).

A noter que l’ACN lance en 2016 deux nouveaux groupes de travail portant sur la « safe city » et sur la traçabilité et la lutte contre la fraude.

 

Contact presse : Isabelle Boistard – iboistard@confiance-numerique.fr

Partager :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on print
Share on email

Autres articles

Position de l’ACN sur la proposition de règlement sur le Centre européen de compétences industrielles, technologiques et de recherche en matière de cybersécurité (ECCC) - COM(2018)630

Les start up de filière de la confiance numérique (cybersécurité, identité numérique, IA de confiance) ont levé plus de 170 millions d’euros en 2021

Au sein de la tech française, les start up de la confiance numérique (cybersécurité, identité numérique, IA de confiance) se montrent extrêmement dynamiques et ont attiré près de 166 millions d’euros d’investissement en 2021 (pour 21 opérations recensées), soit une progression de 65% par rapport à 2020 (105 millions d’euros levés, pour 13 opérations recensées)…